trackarena.com
footworks

Turc GuliyevLe Turc Guliyev a remporté le titre de champion du monde du 200m devant les antagonistes Wade Van Niekerk et Isaak Makwala. De l’autre coté du stade la finale du triple saut s’est achevée avec un saut mesuré à 16,79m pour le Français Jean Marc Pontvianne. Quant à Mahiédine Mekhissi, engaé au 1500m, il voit les portes de la demi-finale se fermer avec une rageante 7ème place en série.

 

Un 200m sous le feux de la polémique

Ce 200m était annoncé comme le duel de la soirée : D’un côté Isaak Makwala, le Botswana absent du 400m à cause d’un virus de gastro entérite qui avait touché une partie des athlètes. Interdit d’entrée dans le stade par les responsables médicaux de l’IAAF, Makwala avait crié au scandale d’un examen médical inexistant, dénonçant à mots couverts une tentative de la fédération internationale de l’empêcher de courir. Il avait finalement pu courir sa série de 200m, seul, en 20“20. De l’autre côté Wade Van Niekerk, désigné comme le successeur de Bolt, en route vers un doublé sur 400m et 200m. Les projecteurs étaient donc braqués sur les deux coureurs, avec une saveur de revanche pour le Botswanais. Ce ne fut ni l’un ni l’autre. Parti très vite, Makwala explose totalement dans la ligne droite pour échouer à la 6ème place en 20“44. Rien ne semblait pouvoir arrêter Van Niekerk, bien en tête à la sortie du virage. Si ce n’est le Turc Guliyev, qui a effectué une dernière accélération impressionnante pour s’imposer en 20“09, offrant le premier titre de champion du monde à la Turquie. Derrière lui, Van Niekerk et Richards, respectivement 2ème et 3ème, ont dû être départagé au millième en 20“11.

 

Le duel américain en finale du triple

Si on en doutait encore, le triple saut est devenu à Londres un jardin américain. Claye et Thompson se sont livré un duel au sommet, l’un répondant à la performance de l’autre essai après essai.  Meilleur performeur de la saison, Thompson était préssenti pour battre le record du monde, au-delà des 18 mètres. Claye avait le rôle parfait de l’outsider avec un concours dense : 17, 54m ; 17,52m ; 17,63m (son meilleur saut) ; 17,49m… Impressionnant mais insuffisant pour dépasser Thompson. Avec un saut à 17,68m, ce dernier remporte un troisième titre de champion du monde à défaut de record du monde.  Dans cette tempête, le Français Jean-Marc Pontvianne a su tirer son épingle du jeu. Pas de podium pour le jeune athlète de 23 ans, mais un saut à 16,79 m qui conclut une belle première finale internationale.

 

Mehkissi ne sera pas en finale du 1500m

Cela aurait été une occasion parfaite pour exorciser la frustration du 3 000m steeple. Mais ces Mondiaux n’étaient pas ceux pour Mahiedine Mekhissi. Seulement 7ème de la première série du 1 500m, le français ne faisait pas partie des 6 coureurs qualifiés directement pour la demi-finale. Pire, sa série étant la plus lente des trois, il n’a pas pu espérer longtemps être repêché au temps.

 

Des qualifications prometteuses au 200m féminin et au javelot masculin

Sur le stade Queen Elisabeth se déroulaient les ultimes tours de qualification de ces championnats. Les demi-finales du 200m féminin se sont terminée avec un bien singulier bilan. Les trois vainqueurs de chaque demi finale : Dafnee Schippers, Schaunae Miller et Marie-Josée Ta Lou ont toutes les trois été gratifiée quasiment du même chrono : 22“49 pour les deux premières et 22“50 pour l’Ivoirienne. Le javelot masculin a aussi été le théâtre d’une grosse performance. L’Allemand Vetter a montré à tous ses concurrents jusqu’où il fallait aller le chercher : 91,20m au premier essai. Jamais un athlète n’avait lancé aussi loin lors de qualifications.

 

Jeanne Meyer

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • German (Austria)
  • Deutsch
  • Danish
  • English
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Kevin ...

Il est des débuts de décathlon plus compliqué. Favori et grosse chance  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors