trackarena.com
footworks

Renaud LavillenieLors de cette troisième journée des Mondiaux à Londres, les qualifications ont souris aux Français : Garfield Darien au 110m haies, Renaud Lavillenie et Axel Chapelle à la perche, Mahiedine Mekhissi Benabbad et Yohan Kowal au 3 000 m steeple et enfin les trois engagés au 400m haies (Victor Coroller, Mamadou Kessa Hann et Ludvy Vaillant). Tous sont passés pour le tour suivant. Bilan plus mitigé pour l’heptathlon où Antoinette Nana Djimou finit 16ème .

Le calvaire de Nana Djimou

La première journée avait été difficile, la deuxième l’a été encore plus. Celle qui se sentait pourtant en forme au début de ces épreuves combinées n’a jamais trouvé ses sensations au fil des épreuves. C’était difficile de voir la seule représentante française à l’heptathlon subir une à une les désillusions, secouant la tête d’incompréhension.  D’entrée de jeux, le 100 m haies avait été moyen. La hauteur, sous la pluie et décevante. Au fur et à mesure des contres performance, le visage d’Antoinette Nana Djimou se décomposait, jusqu’à envisager d’abandonner avant l’épreuve finale du 800m. Si le classement n’est pas à la hauteur de sa carrière (16ème en 6064 points) on peut néanmoins saluer sa détermination à mener cet heptathlon cauchemardesque à son terme. La championne du monde est Nafissatou Thiam, royale de bout en bout, qui offre à la Belgique son premier titre mondial en athlétisme avec 6784 points.

La prise de pouvoir de Garfield Darien

C’est une des plus belles renaissances du circuit. Garfield Darien a durant quatre années enchaîné les galères physiques. A 29 ans et au meilleur de sa forme, le hurdleur est bien décidé à prendre une médaille dans cette finale qui lui ouvre désormais les bras. Crédité du 4ème temps mondial de la saison (13“09), le Français a tiré son épingle de la demi-finale la plus difficile. Des clients comme Omar Mc Leod (Champion olympique en titre) Ortega (vice-champion olympique) ou encore Shubenkov (champion du monde) l’entouraient. Avec une course maîtrisée, Darien casse en deuxième position en 13“17 derrière le Jamaïcain Mc Leod en 13“10. Il confirme donc son ambition de monter sur la boite lors de la finale aujourd’hui (lundi) à 22h30.

 

Lavillenie rassure avant la finale de la perche

Les « conditions merdiques », décrite par Kevin Ménaldo auront fait des victimes et des frayeurs aux qualifications de la perche. Aucun perchiste n’est allé jusqu’à 1,75m barre de qualification directe. Des quatre perchistes français engagés, seul deux accèdent à la finale : Axel Chapelle qui franchit 1,70 au 3ème essai et Renaud Lavillenie, impeccable avec la même hauteur au premier essai. Kevin Ménaldo et Valentin Lavillenie resteront dans les tribunes. Beaucoup de cadors se sont fait peur lors de ce concours préliminaire ; Sam Kendricks, Shawnacy Barber ou encore le Polonais Pavel Wojciechowski ont senti souffler la menace d’une élimination. C’est donc un concours ouvert et sans favori démarqué qui s’ouvrira demain (mardi) à 20h35. Peut-être le bon pour Lavillenie ?

 

Bosse en bonne voie

Ayant arraché la troisième place de sa demi-finale au 800m, Pierre Ambroise Bosse a encore une fois pu vérifier et confirmer que cette course n’a aucune règle. En 1’45“63 il est le premier repêché au temps pour la finale de demain et peut tout espérer. Rendez-vous demain à 22h35.

 

Rien à signaler au 3 000 m steeple

Carton plein au 3 000m steepleYohan Kowal (3ème en 8’20“60) et Mahiedine Mekhissi (2ème en 8’22“83) ont passé sans encombre l’étape des qualifications. Les deux français ont les dents longues et visent une médaille pour la finale de demain à 22h10.

A noter aujourd’hui à 20h00 la finale du marteau féminin avec Alexandra Tavernier qui prétend aussi à décrocher une deuxième médaille mondiale après les mondiaux de 2015.

Dans la photo: Renaud Lavillenie (Chiara Montesano/trackarena.com)

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • Austrian
  • Deutsch
  • Danish
  • International
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

Relais, l'IAAF allon...

La fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a fait savoir que les règles du  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors