trackarena.com
footworks

Soléne NdamaJour 3 des championnats d’europe Junior au stade de Grosseto et le métal a sonné plusieurs fois dans le camp français : un titre en 100m haies, l’argent au 3 000m et le bronze au javelot. Que demande le peuple ? Les qualifications ont aussi été une franche réussite à la longueur (Angelica Berriot ) et au triple (Raffin, Lamou, Mouyabi) avec 4 qualifiés en autant de sauts. La contre-performance du jour concerne malheureuses Estelle Raffai, qui est passée à côté de sa finale du 200 m.

 

Les médailles : de l’or de l’argent et du bronze!

 C’est avec trois médailles supplémentaire que l’équipe de France quitte le stade samedi. La plus belle est sans aucun doute le titre de Solène Ndama. Au départ, la junior était placée à coté de sa plus grande rivale, la Britannique Berrett. Après un départ canon, Ndama a joué jeu égal avec la Britannique pendant la première moitié de course, avant d’accélérer le rythme. Pari gagnant puisqu’elle ne fait aucune erreur et décroche Berrett pour finir avec 13“15, le titre et un nouveau record personnel. Sarah Fofana Koutouan, la deuxième française de cette finale est en 8ème position après avoir relâché sa course en 14“05.

La belle médaille d’argent de la journée est celui de Mathilde Sénéchal. Partie prudemment au début de ce 3 000m, la Française a attaqué au bon moment pour remonter ses concurrentes une à une et arriver en deuxième position en 9’20“05,  derrière la suissesse Delia Sclabas (9’10“13).

Vient enfin le bronze, arrivé à l’aire de lancer de javelot et avec un certain suspens ! Lukas Moutarde aime provoquer des pics de tension, puisqu’il arrache sa place sur le podium au dernier essai. Le lanceur avait des prétentions justifiées puisqu’il était 3ème des qualifications. Dès le premier essai il réalise sa meilleur performance de la saison en 72,70m. Après une stagnation lors des essais suivants, il lui manque toujours 80 cm pour aller sur la boîte. C’est avec son dernier jet de 74,22m qu’il termine derrière le Biélorusse Katkavets (76,91m) et le Polonais Cyrian Mrzyglod (80,52m).

 

Les autres finales : le 10 000m marche et le 110 m haies

Les autres finales de la journée ont aussi eu leur lot de bonne performance. Les premiers acteurs de la journée, les marcheurs ont entamé leur 10 000 mètres avec dans leur rangs David Kuster et Justin Bournier. Si Kuster a pu remonter du peloton à la 5ème place, Bournier a souffert dans cette course, en finissant au 14ème rang. Avec respectivement  44’51“82 et 49’17“04, cela ne suffit pas encore pour faire concurrence à la tête de course et notamment au Russe Sergey Shirobokov, qui  sous pavillon neutre prend le titre en 43’21“29.

Lors de la finale du 110m haies, Léo El Achkar avait pour objectif de battre son record personnel. Il échoue à un petit centième en 13“92, ce qui lui confère tout de même la 7ème place dans une finale internationale.

 

Quelques revers …

On peut retenir également la chute surprise de la grande favorite du 3 000 m steeple, la Hongroise Lili Anna, elle qui avait déjà couru sous les 10’ cette saison. Cela porfite à l’Allemande Lisa Oed qui termine championne d’Europe 10’00“79. La première française Alexa Lemitre s’est bien accrochée mais cède dans le dernier kilomètre et prend la 6ème place en 10’25“76. Jenipher Contois est 9ème en 10’32“78.

Un coup dur a aussi percuté la favorite du 200m. La Française Estelle Raffai s’est avancée vers ses blocs forte de la meilleure performance européenne de la saison. Elle avait remporté ses séries et sa demi finale. Pourtant elle n’a rien pu faire contre la course canon de la Britannique Bruney, qui tue toute concurrence avec 23“07. Raffai doit se contenter d’une 5ème place en 23“58, une déception qu’elle peine à expliquer. C’est également une contre-performance au lancer du marteau féminin. Mélissa Conquillas pourtant 4ème des qualifications, ne parvient pas à valider un de ses trois premiers essais et dois donc quitter le concours sans avoir pu disputer sa finale.

 

Le carton plein des qualifications au sautoir

C’est le genre de concours de qualifications que l’on aimerait vivre plus souvent. Angelica Berriot n’a eu besoin que d’un saut pour faire exactement le saut de qualification directe à la longueur : 6,20m. Même son de cloche chez les garçons du triple. Melvin Raffin, Martin Lamou, et Quentin Mouyabi ont dépassé les 15,70m demandés au premier essai. Cela sent plutôt bon pour la finale aujourd’hui. Enfin, Tout baigne pour les relais du 4x400m, les filles (Kandissounon, Mignon, Jean et Amaro) sont 3ème de leur série en 3’39“94 et les garçons : (Omari, Mbaye, Saldy et Durrheimer) passent aussi en 3’11“54.

Pour les dernières courses de ces championnats on pourra aussi suivre Wilfried Happlo en finale du 400m haies et Benjamin Robert au 800m.

Dans la photo: Soléne Ndama (Chiara Montesano/trackarena.com)

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • German (Austria)
  • Deutsch
  • Danish
  • English
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Kevin ...

Il est des débuts de décathlon plus compliqué. Favori et grosse chance  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors