trackarena.com
footworks

Eloise GuillameLes championnats d’Europe junior ont commencé depuis deux jours déjà. Ce vendredi les températures ont flirté avec les 30°C. Un vent fort et défavorable dans la ligne droite n’a pas franchement arrangé les affaires des sprinteurs. La première bonne nouvelle de ces championnats s’est concrétisée sur le sautoir du triple avec Ilionis Guillaume, qui offre la première médaille française avec une deuxième place. Outre les finales du 100m et du marteau masculin, les qualifications ont continué à faire rage sur le Stade de Grosseto en Italie, où chaque bleuet a essayé de tirer son épingle du jeu.

 

l’argent comme premier métal 

Ilionis Guillaume était venu en Italie pour l’or, rien que pour le titre. Accompagnée de sa compatriote Marine Eyoum, les deux françaises ont fait face à une concurrence relevée: La Biélorusse Skavartosa et la Britannique Ogbeta. Un duel s’est très vite instauré entre Guillaume et la Biélorusse. Après le premier essai (13,65m) et jusqu’a la fin du concours (13,97m) Ilionis Guillaume a cru en l’or. Mais au dernier essai, Skavartosa tue ces espoirs dans l’oeuf avec un saut à 14,21m. Fin du match, qui se termine tout de même avec la première médaille française de ces championnats, fût-elle en argent. Marine Eyoum termine 10ème en 12,69m.

 

 

Les autres finales du jour: L’heptathlon, le 100m et le marteau masculin

En ce vendredi, l’heptathlon arrivait également à son terme. La seule représentante française, Elisa Pineau termine en 14ème position avec un total de 5450 points (5,76m en longueur, 38m au javelot et 2’28“97 au 800m). La championne d’Europe junior des épreuves combinées est désormais l’Ukrainienne Alina Shukh en 6381 points. Les autres finales du jour ont concerné la gente masculine. Le vent a joué des tours aux finalistes du 100m, Abdoulaye Dramequi s’était qualifié au temps dans cette finale a subit -4,3m/s de vent négatif. Il prend la 7ème place de sa finale en 11“06, laissant filer l’Italien Filopo Tortu vers les titre en 10“73.

De l’autre coté du stade, les lanceurs de marteau sont entrés dans l’arène. Avec le maillot bleu, Yann Chaussinand. Fort de des 75,44m cette saison, il visait en premier lieu le top 8. C’est chose faite puisqu’avec un jet de 73,47m il arrache la 5ème place, derrière l’Ukrainien Hlib Piskunov. En plus de gagner le titre, ce dernier établit un nouveau record des championnats: 81,75m.

Le belle histoire de la journée revient sans conteste à Enzo Hodebar. S’il finit 5ème du concours de longueur, le junior a battu pas moins de quatre fois son record personnel pendant ces championnats, dont deux fois en finale. Passant successivement à 7,70m, puis à 7,79m, il peut se targuer d’avoir donné le meilleur lors de cette finale en finissant à seulement 10 cm du podium. 

 

Les qualifications ou tirer son épingle du jeu

Les hurleurs avaient inauguré cette deuxième journée. C’est un carton plein du coté des filles. Sarah Fofana Koutouan et Solène Ndama passent confortablement en finale du 100m haies, après avoir avoir accroché les qualifications directes en séries et de demi finales en respectivement 13“72 et 13“59. Chez les garçons, le bilan est moins satisfaisant. Seul Léo EL Achkar arrache une qualification au temps en finale du 110m haies en 13“02. On peut tout de même souligner la performance de Mathieu Louisy, qui après un rappel non entendu du starter a couru deux 110m haies en 40 minutes et est allé jusqu’en demi.

 

Des qualifications sans accroches

Les étapes qualificatives n’ont pas été un problème pour eux: Mélissa Coquillas prend la 4ème place des qualification du marteau féminin en 60,22m ce qui laisse présager de bonnes opportunité pour la finale. C’est aussi une quatrième place aux séries du 1500m pour Leila Hadji en 4’22“65, synonyme de qualification directe. Trois français au départ et trois français en finale au 3 000 m steeple. Louis Gilavert (9’09“69), Alexis Phelut (9’10“88) passent sans problèmes. Tolga Camdeviren a du lui attendre la confirmation d’une qualification au temps. Royale, la médaillé junior de bronze mondial Estelle Raffai gère en pro ses séries du 200m en remportant sa course en 23“46, sans forcer. C’est également un deux sur deux au 800m masculin où Benjamin Robert 1’52“06 et Gabriel Tual 1’54“25 se retrouveront en finale avec la confiance que procure une qualification directe.

 

D’autres plus mitigées

Les séries du 400m haies et les demi du 400m plat se jouaient ce vendredi. Avec haies d’abord: Les filles étaient deux dans les starting-blocs, mais seule Camille Séri passe en demi-finale. Iman Jean a espéré se qualifier au temps, mais ses 61“65 n’ont pas suffit. Wilfried Happai passe l’étape des séries sans soucis. Avec 51“44 le junior est qualifié directement. Cela a été moins évident pour ses compatriotes. Si Charles Lego passe au temps de demi finales (53“25), c’est la fin des championnats pour Durrheimer, qui est le premier non qualifié…Les demies 400 mètres plat signe une hécatombe du coté des filles. Kali Amaro et Léna Kandissounon sont éliminées.

Chez les plieurs de gaule la finale se jouera à 14 au lieu de 12. Le concours de qualification a été très relevé puisqu’il s’est achevé à 5,10mGauvin Guillon-Romarin ne passe pas la barre fatidique des 5,00m et doit s’arrêter à 4,90m. Les deux autres français,Pierre Cottin et Romain Gavillon font parti des heureux élus.

La médaille d’Ilionis Guillaume n’est pas vouée à finir toute seule. Rendez-vous samedi au stade Carlo Zecchini pour la première journée du décathlon, les finales de la marche, du marteau, des haies hautes, du 3 000 m steeple et bien d’autres épreuves où les médailles peuvent tomber dans l’escarcelle française.

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • Austrian
  • Deutsch
  • Danish
  • International
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

Relais, l'IAAF allon...

La fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a fait savoir que les règles du  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors