trackarena.com
footworks

Rouguy DialloChampionnats d’Europe Espoir jour 2 au Zawisza Stadium en Pologne: Rouguy Diallo prend la suite d’Emmanuel Ruddolff-Levisse et offre une seconde médialle de bronze à l’Equipe de France, et ce n’est pas fini. Malgré des déceptions au 100 mètres, les étapes qualificatives poursuivent leur cours et laissent espérer encore de beaux résultats.  

 

Triple saut: Une médaille de plus, une !

Trois athlètes tricolores étaient qualifiées pour cette finale : Maeva Phésor et Rouguy Diallo, dont les sauts de qualification efficaces laissaient présager une bonne forme et Yanis David. Maeva Phésor a connu un concours compliqué avec deux premières tentatives mordues, qui reste à trois essais et prend la 9ème place avec 13,41m. Yanis David finit avec son record personnel de 13,78m et au pied du podium. Rouguy Diallo est sur le podium provisoire dès son troisième essai. Grâce à un saut à 13,99m (meilleure performance de la saison), elle confirme cette deuxième médaille de bronze française et monte sur la boîte derrière la Roumaine Elena Andreea Panturolu (14,27m), et l’Espagnole Ana Peleteiro (14,19m).

 

Suite et fin de l’Heptathlon

Esther Turpin (8ème place provisoire à 3469 points), Cassandre Aguessy-Thomas (5ème provisoire à 3517 points) et Diane Marie-Hardy (15ème provisoire avec 3295 points) avaient encore trois épreuves pour cette deuxième journée. Sur le sautoir de longueur, Aguessy-Thomas retombe à 6,20m. Turpin passe également les six mètres en 6,02m. Hardy-Marie fini son concours avec 5,78m. Au javelot, Turpin fait son meilleur jet à 42,36m, devant Aguessy-Thomas à 37,07m et Marie-Hardy à 32,94m. Le double tour de piste, ou la dernière épreuve avant la libération : Esther Turpin termine 4ème de cet heptathlon avec 5940 points au terme d’une course bouclée en 2’14“36. Cassandre Aguets Thomas a eu des soucis en cours de course, qu’elle achève en 2’25“21. Avec ses 5794 points, elle se classe 9ème. Avec 2’13”36  et 5526 points, Diane Marie-Hardy termine cet Heptathlon dans le top 15.

 

Pas de médailles au 100 mètres…

Floriane Gnafoua, seule rescapée des qualifications est bien sortie des starting-block du couloir 4, laissant espérer une bonne performance, pourquoi pas des minimas pour Londres (11“18). Malheureusement, la finaliste cet hiver sur 60m  a dû s’arrêter au bout de 30 mètres à cause d’une douleur à la cuisse gauche, qui était déjà strappée hier. La victoire revient à la Polonaise et chouchou du public, Ewa Swoboda en 11“42. Chez les garçons, Marvin René n’a pas pu suivre l’accélération des meilleurs, notamment celle de l’Anglais Ojie Eboburun qui remporte la course en 10“14. Il fini 8ème en 10“44.

 

Des qualifications, encore des qualifications…

 Les athlètes français engagés dans les concours qualificatifs de la journée ont rempli le contrat. Première compétitrice de la journée, Camille Saint Luce sa pris sa place en finale dès le deuxième jet de 64,75m, pour 64,50m demandés. Même son de cloche du coté de la perche, où Axel Chapelle et Matthieu Collet font partie des 12 heureux finalistes après avoir franchi la barre de 5,25m. Autre sautoir, même résultat, Laura Salin-Eyike s’est fait un peu peur à la hauteur dame, mais prend la 12ème et dernière place en finale.

 Sur la piste, quelques victimes sont à déplorer. C’est fini pour Aymeric Lusine engagé dans la première série. Le champion de France élite 2016 boucle son 800m en 1’47“92 et se retrouve le premier non qualifié au temps. Gilles Biron passe aussi à coté d’une finale au 400m avec une demie achevée en 46“56. Le résultat est plus heureux pour Deborah Sananes, sérieux espoir de médaille, qui prend un départ prudent mais prend une qualification directe en 52“96.

Au 400m haies deux filles et deux garçons passent à l’étape suivante: Julie Housinou (58“78) et Anaïs Seiller (58“59) chez les filles et Ludvy Vaillant (50“38) ainsi que Victor Coroller (51“12) chez les garçons. Les sprinteuse du 200 mètres font quant à elles un carton plein. Sur trois engagées, trois auront leur place en demi: Maroussia Paré en 23“56 est 2ème place de sa série. Fanny Peltier en 23“48 prend la 3ème place de la sienne, et enfin Amandine Brossier également 3ème en 23“82. Gautier Dautremer a fait montre d’une forme olympique en gagnant sa série du 200m avec un record personnel d’entrée de jeu.

Les haies hautes ont été la première et la dernière course de la journée. Laura Valette, favorite de l’épreuve, a bien négocié l’étape des qualification puisqu’elle se retrouve en finale sans forcer avec une deuxième place en demi à 13“38. Les deux hurleurs au départ du 110m haies Dylan Caty (13“96) et Ludovic Payen (13“72) auront aussi leur couloir en demi avec de bonnes chances de médaille.

La suite samedi avec de nombreuses finales et espérons une cagnotte de médaille riche de quelques breloques supplémentaires.

Photo Image of Sport

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • Austrian
  • Deutsch
  • Danish
  • International
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

Relais, l'IAAF allon...

La fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a fait savoir que les règles du  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors