trackarena.com
footworks

Emmanuel Roudolff-Levisse Bydgoszcz 2017Sur le Stadion Bydgoszcz en Pologne, les festivités ont commencé pour l’équipe de France espoir. Le premier jour était nécessairement synonyme de bal des épreuves qualificatives, étape importante et un piège dans lequel ne pas tomber. C’était également le début de l’heptathlon et la première finale de ces championnats: le 10 000 mètres. Emmanuel Rudolff-Levisse y débloque directement le compteur des médailles avec une médaille de bronze.

Les premiers jours de championnats, on ne sait pas toujours où donner de la tête tant le stade est en effervescence avec les épreuves qualificatives qui s’enchaînent. Pour les espoirs français, il s’agit de sortir du lot, ne pas rater la marche et rester concentré sur la suite. Pour certains, les qualifications sont censées être une formalité, pour d’autres c’est une étape cruciale.

 

Une médaille au 10 000 mètre par Emmanuel Rudolff-Levisse

Pour certains, les choses sérieuses commencent sans préliminaires. C’est le cas d’Emmanuel Rudolff-Levisse. Engagé au 10 000 mètres avec le cinquième temps d’engagement (29’08“24), le français avait sa carte à jouer. Après que L’espagnol May et l’Allemand Patros se soient détachés, le bleuet a gagné son duel pour la troisième place avec l’espagnol Zarhouni. Il arrache le bronze en 29’42“85, derrière Patros et Mayo. Ce dernier remporte l’épreuve en 29’28“06. Une première médaille pour la première finale, lançant une bonne dynamique pour la suite des évènements.

 

L’heptathlon parti sur de bonnes bases

Trois autres filles ont commencé leur finale aujourd’hui. Les heptathloniennes Esther Turpin, Cassandre Aguessy-Thomas et Diane Marie-Hardy ont été les premières à fouler la piste avec le traditionnel 100m haies. Turpin gagne la première course du championnat en 13″54. Aguessy-Thomas et Marie-Hardy prennent respectivement la 2ème et la 3ème place de leur série. La hauteur se passe également pas trop mal: Turpin égale son record en 1,69m et Marie-Hardy bat le sien en 1,66m. Aguessy-Thomas, dominante dans cette discipline atteint les 1,75m. L’épreuve du poids voit aussi des records tomber. Marie-Hardy améliore deux fois sa meilleure marque pour finir avec 12,28m, Aguessy-Thomas achève son concours en 12,27m et Turpin se réveille au 3ème essai pour sortir de l’aire de lancer avec 12,38m. Enfin le 200m a fermé cette première journée d’épreuves combinées féminines: Aguessy-Thomas et Turpin finissent toutes deux 5ème de leur série en respectivement 24“59 et 24“89. Marie Hardy est 8ème de sa course en 25“14. Bilan à mi-parcours, Cassandre Aguessy-Thomas est la première française à la 5ème place (3517 points) Esther Turpin pointe à la 8ème place (3469 points) et Diane Marie-Hardy est 15ème avec 3295 points. La tête de classement est occupée par l’Allemande Celina Leffler avec 3713 points.

 

Les tours qualificatifs plutôt favorables à l’équipe de France

Si on ne peut omettre les quelques éliminés, bon nombre d’ athlètes français ont passé la barre fatidique. 

Au 100 mètres, seule Floriane Gnafoua et Marvin René représenteront la France en finale. Floriane Gnafoua terminé deuxième de sa demi finale 11“44. Charlotte Jeanne a fini 8ème (11“76) et Cynthia Leduc 6ème de leur série (11“76) insuffisant pour rejoindre Gnafoua. Le meilleur temps des finales revient à la polonaise Ewa Swoboda en 11“26. Chez les masculins, Marvin René a conclu sa demi à la 2ème place en 10“43. Il faudra aller chercher le Slovaque Jan Volko qui a réalisé 10“23.

Au tour de piste, Gilles Biron se qualifie pour la finale en 46“70 à la 4ème place. C’est en revanche raté à la longueur masculine pour Cédric Dufang, qui au terme de ses trois essais n’a pu accrocher la qualification: 7,48m pour 7,56m nécessaires. Du coté du triple féminin, il n’a fallu qu’un essai à Maeva Phesor et Rouguy Diallo pour dépasser la ligne des qualification, en respectivement 13,68m (meilleur performance de la saison) et 13,56m (record personnel). Yannis David a dû attendre le 3ème essai, mais a sauté à 13,75m et s’est également qualifié.

La perche féminine et la hauteur masculine ont presque fait un carton plein. Mathieu Tomassi, royal, passe toutes ses barres au premier essai, dont celle qualificative à 2,18m. Deux perchistes sur les trois engagées passent en finale. Ninon Guillon-Romarin et Sauterau ont toutes deux vaincu la barre des 4,20m, hauteur de qualification. Charlotte Gaudy est éliminée.

Enfin, les demi-fondeurs remplissent aussi le contrat. Au 1 500m, Alexis Millet se qualifie à la quatrième place en 3’44″36, Baptiste Mischler au temps en 3’34“49. Deux qualifiées aussi au 3000 m Steeple féminin: Emma Oudiou est 3ème en 10’10“18 et Léa Navarro arrache la qualification au temps, en 10’16“52. Au 800 mètres, seule Charlotte Mouchet accède à la finale après un long suspens, grâce à son temps de 2’05“16.

La seconde journée s’annonce riche en émotions avec la deuxième journée de l’heptathlon mais aussi son lot de finales: le triple féminin et les 100m masculin et féminin.

Photo Getty Images Europe

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • Austrian
  • Deutsch
  • Danish
  • International
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

Relais, l'IAAF allon...

La fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a fait savoir que les règles du  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors