trackarena.com
footworks

Team France Lille 2017Vous n’avez rien suivi des Championnats d’Europe par Equipe à Lille ? Pas de panique on vous fait une remise à niveau express des trois jours de compétition complètement fous, qui se sont soldés par une éclatant troisième place pour les bleus. Médaille remportée sur le fil et au nez des Anglais, au terme d’un relais 4×400 hommes digne des meilleurs interclubs. 

PREMIÈRE JOURNÉE : mission accomplie pour les séries

 Cette journée du vendredi était essentiellement composée de séries. Une étape importante pour les nouvelles recrues, qui peut parfois mener à quelques ratés tragiques. Ce n’était pas le cas cette fois-ci avec un carton plein : 10 épreuves et 10 athlètes qualifiés. On peut relever d’entrée quelques belles performances pour Carolle Zahi qui rafle le meilleur temps des séries du 100 mètres avec 11“34 (-0,2m/s)  et un temps de réaction canon : 0“124. Du coté des haies hautes, on ne s’est pas non plus endormi avec Laura Valette, qui pour sa première sélection chez les grands, bat son record personnel en 13“04 (0,4m/s). C’est passé aussi pour Déborah Sananes aux 400 mètres qui s’offre en plus le luxe de remporter sa série sur la dernière ligne droite en 52“45. Tous les athlètes se sont donc qualifiés pour leur second tour, ce qui laissait présager une bonne forme et des bons résultats.

DEUXIÈME JOURNÉE : 3 victoires et 3 podiums

C’est à la deuxième journée que commençaient les choses sérieuses.  Bien qu’amputés de nombreux poids lourds comme Lemaître, Vicaut, PAB ou encore Floria Gueï, les Bleus n’ont pas tremblé. Trois victoires et des podiums ont permis de se hisser à la quatrième place à la fin de la journée. Carolle Zahi au 100m a ouvert le bal en confirmant sa domination des séries. Avec 11“19 (+0,4m/s) elle casse bien devant l’Allemande Gina Lückenkemper (11“35). L’expérience et l’esprit d’équipe ont galvanisé Mélina Robert-Michon qui s’adjuge la première pace au disque ave 62,62m à la troisième tentative. Enfin, la bonne surprise du jour est venue du côté des garçons. Victime de deux années de galères physiques, Mickaël Hanani remporte le concours de la hauteur avec 2,26m à la dernière tentative. Un retour fracassant qui laisse espérer qu’il atteindra les 2,30m, synonymes de qualification pour les mondiaux de Londres cet été. Au triple saut Jeanine Assani Issouf monte sur la troisième marche du podium avec 14 mètres. Troisième également, le relais 4x100m des hommes (38“68) et à la perche Ninon Guillon-Romarin avec une barre à 4,55m.

Parmi les autres résultats marquant de cette deuxième journée, les belles quatrièmes places d’Alexandra Tavernier au marteau (69,40m) et de Frédéric Dagée, royal avec ses 20,04m au poids. Mahiedine Mekhissi à fait également quatrième au 1500 avant le départ du 3000 m steeple du lendemain. Au fil de la journée s’est égrenée les bons résultats, arrivant au total de 134 points. L’équipe de France étant quatrième au général, derrière l’Allemagne, la Pologne et la Grande Bretagne.

 

TROISIÈME JOURNÉE : l’apothéose et le podium

 C’est en embuscade que l’équipe de France a abordé cette troisième journée. Les valeurs sûres de l’équipe de France ont déroulé et assuré les points : Au 3000m steeple Mahiedine Mekhissi signe une course parfaitement maîtrisée et remporte sa course en 8’26“71, ce qui sent plutôt bon pour les Mondiaux, le véritable objectif de sa saison. Renaud Lavillenie a échoué par trois fois à 5,91, mais gagne son concours avec panache et 5,80 m.

Les autres athlètes de la journée ont aussi tenu leur rang : Aurel Manga arrache la deuxième place au 110mH (13“35) derrière le champion olympique espagnol Orlando Ortega (13“20). Les deuxièmes places se sont aussi enchaînées, avec Mickael Memba Zeze au 200 mètres (20“57 ) et Rougui Sow à la longueur femme (6,45m).

Les lanceurs ne sont pas en reste puisque le disco Ball Lolasseonn Djouhan est troisième derrière l’Allemand Robert Harting et le Polonais Urbanek avec un jet a 64,35m. Quentin Bigot, de retour sous le maillot bleu fini quatrième au marteau en 64,35m.

A cause des nombreux absents, les pronostics avaient été plus que prudents. Pourtant, juste avant l’ultime course du week-end, le 4x400m, on se prenait à espérer de podium. Pour cela il fallait creuser l’écart avec la Grande Bretagne. C’est un relais dantesque qui s’est joué sur le stade Métropole de Lille. Les 10 000 spectateurs ont donné de la voix pendant que Gilles Biron, Thomas Jordier, Mamadou-Elimane Hanne et Yoann Decimus faisaient le boulot. Le dernier relayeur britannique ayant explosé, Yoann Decimus passe la ligne en deuxième position, six centièmes derrière la Pologne en 3’03“92. Explosion de joie chez les Français. Avec 270 points, l’équipe de France monte sur la boîte de ces championnats d’Europe par équipe à domicile, derrière la Pologne (295 points) et l’intouchable Allemagne (321 points).

Photo Giancarlo Colombo/FIDAL

Mots clés:

Laissez un commentaire


 

Traductions

  • Austrian
  • Deutsch
  • Danish
  • International
  • Suomi
  • Français
  • Magyar
  • Italiano

Relais, l'IAAF allon...

La fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a fait savoir que les règles du  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Yohan ...

Il s’en est fallu de peu pour que la photo des médaillés  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Il l'a...

Il était le favori, il l’a fait. Avec 8768 points, Kevin Mayer  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Le roi...

Coup de tonnerre sur le stade Queen Elizabeth. Usain Bolt gît au  [ En lire plus ]

LONDRES 2017: Quenti...

Comme Garfield Darien sur 110m haies, Quentin Bigot est arrivé au pied  [ En lire plus ]

Restez connecté

facebook twitter instagram youtube Google+ rss

Android app on Google Play iOS app su App Storerss

Sponsors