Shawn Barber blanchi de tout soupçon de dopage à la cocaïne

Shawn BarberLe jeune perchiste canadien, champion du monde en titre peut enfin souffler et laisser ces soupçons de dopage derrière lui. Contrôlé positif à la cocaïne quelques semaines avant le début des Jeux olympiques, Shawn Barber a finalement été blanchi début octobre par les instances anti-dopages .

Le spectre d’une suspension de 4 ans disparaît enfin. A l’origine de cette affaire, des traces de cocaïne détectée dans l’organisme de l’athlète. Ce dernier a tout de suite plaidé une contamination par « inadvertance » à la suite d’une nuit avec une jeune femme ayant consommé la drogue, rencontrée avec l’application Craigslist.

Le centre de règlement des différends sportifs canadien avait jugé l’explication fournie par Barber plausible. Le 11 août, soit deux petits jours avant le concours, le perchiste avait donc reçu le feu vert de sa fédération pour participer aux JO de Rio, qui se sont soldés par une cinglante 10ème place.

La fédération canadienne donne la morale de l’histoire dans un communiqué : « Cela a été une expérience d’apprentissage pour Shawn, il est un jeune athlète qui apprend à concourir sur le terrain et se préparer en dehors » . Totalement blanchi mais pas indemne, puisque l’intéressé a dû renoncer à son titre de champion du Canada, remporté avant les Jeux.

Un faux pas accepté donc, mais une leçon apprise à la dure pour Shawn Barber.

Image Cameron Spencer/Getty Images

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *